Nous utilisons des cookies. Pour en savoir plus, consultez notre Politique de confidentialité.

Paramètres des cookies

Ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site

Ces cookies améliorent l'expérience de l'utilisateur. Par exemple, en sauvegardant les paramètres linguistiques que vous avez définis. Si vous n'autorisez pas ces cookies, certains de ces services peuvent ne pas fonctionner correctement.

Ce site web peut proposer des contenus ou des fonctionnalités fournis par des tiers sous leur propre responsabilité. Ces tiers peuvent installer leurs propres cookies, par exemple pour suivre l'activité des utilisateurs ou pour personnaliser et optimiser leurs offres. Ceux-ci peuvent inclure, sans s'y limiter, les cookies suivants :
_ga (Google Analytics)
_gid (Google Analytics)
_gat_gtag_UA_116310506_3 (Google Analytics)
NID (Google Maps)

Continuer les achats
Il n'y a aucun produit dans le panier.

Expériences agriTOP

Simon Lüscher aus Holziken (AG)

exploite une ferme biologique diversifiée qui pratique l'élevage de bovins, l'engraissement au pâturage, l'engraissement de poulets en liberté, ainsi que les cultures arables et maraîchères. Il emploie un membre du personnel.

Quels sont les principaux risques d'accident dans votre exploitation ?

Simon Lüscher : Il s'agit de la récolte du fourrage et de la première ouverture des silos hauts en raison du danger de gaz. C'est pourquoi je veille à ouvrir le silo un jour avant l'enlèvement et à utiliser l'échelle du silo voisin pour descendre. Je considère également le chargement du bétail comme une activité comportant des risques accrus. Il est important que je reste calme et que je fasse tous les préparatifs en temps voulu. Cela comprend la préparation des panneaux et la mise en place de l'allée de circulation. La manipulation de palettes de légumes avec un chariot élévateur et un brouteur comporte également des risques et nécessite une formation approfondie des employés au préalable.

Quels sont les plus grands risques d'accidents dans votre exploitation ?

Simon Lüscher : C'est la récolte du fourrage et la première ouverture des hauts silos à cause du danger de gaz. C'est pourquoi je veille à ouvrir le silo la veille de sa sortie et à utiliser l'échelle du silo voisin pour descendre. Je considère également que le chargement du bétail est une activité présentant des risques accrus. Il est important que je reste calme et que je fasse tous les préparatifs en temps voulu. Cela comprend la préparation des panneaux et la mise en place de l'allée de circulation. La manipulation des caisses palettes de légumes avec un chariot élévateur et un brouteur comporte également des risques et nécessite une formation approfondie des employés au préalable.

Quelle a été la complexité de la mise en œuvre d'agriT0P ?

Simon Lüscher : D'un point de vue technique, je n'ai eu qu'à remédier à certaines lacunes, comme l'installation d'une balustrade dans le grenier à foin et le marquage correct des machines. Je me suis rapidement rendu compte que je pouvais mieux éliminer les comportements à risque en présentant soigneusement les employés et les travailleurs familiaux. Il s'agit d'un processus continu. Mais en plus des avantages économiques pour l'exploitation, un comportement sûr affecte également l'image de l'agriculture.

Les accidents se produisent souvent lorsque les choses doivent aller vite. Comment gérez-vous le stress alors ?

Simon Lüscher : L'avant-dernier hiver, j'ai suivi le cours de formation continue "Dealing with Stress". C'était très intéressant et varié et cela a toujours un effet positif un an plus tard. J'ai appris à quel type de stress j'appartiens, quels en sont les effets sur mon corps et comment je dois y faire face.

Votre conseil personnel de prévention ?

Simon Lüscher : Les chefs d'exploitation et les collaborateurs doivent être conscients des risques résiduels sur l'exploitation et aborder les travaux délicats avec calme et prudence. Il est important d'être bien préparé avant de commencer à travailler sur le terrain, afin de pouvoir commencer la matinée avec une machine entièrement équipée et sans stress. Les jours plus calmes, les tâches reportées doivent être traitées de manière continue.

Visitez la famille Lüscher à: www.biohof-luescher.ch