Travaux forestiers sûrs

Chaque année, beaucoup trop d’agriculteurs décèdent pendant les travaux de bûcheronnage. Sous le lien www.coursbucherons.ch, on peut s’inscrire et rechercher les différents cours disponibles.
Les cours bûcherons sont une mesure importante pour réduire le nombre d’accidents en forêt. Chez les professionnels de la forêt, une réduction massive du nombre d’accidents a été réalisée au cours des dernières années grâce à ces formations. Environ trois-quarts de la surface forestière est publique, un quart est privée. Elle est en majorité détenue par des agriculteurs.

„Sécurité dans la forêt paysanne et privée: à l’instar des pros“
A cause du nombre élevé d’accidents et d’une expérience positive avec la campagne de sécurité dans les forêts publiques, la campagne « Sécurité dans la forêt paysanne et privée : à l’instar des pros » a été lancée pour les agriculteurs et les propriétaires privés de forêt à la fin août 2000. L’ouragan « Lothar » a accentué l’importance de la sécurité dans la forêt paysanne et privée. Il y a encore trop de personnes qui travaillent en forêt seules, qui ne sont pas suffisamment formées et qui manquent d’équipement. La campagne sensibilise et motive à prendre plus de sécurité et à protéger sa santé.
L’ensemble du projet s’oriente sur 5 points principaux:
1. La formation
2. Les équipements de protection individuels
3. Des machines et des appareils sûrs
4. Des moyens auxiliaires corrects
5. Une organisation de travail sans faille

Comme la qualification des bûcherons dans les forêts agricoles ou privées est souvent manquante, une offensive de formation a été lancée. Tout propriétaire ou exploitant d’une forêt privée doit se poser les questions suivantes :

  • Suis-je capable d’exécuter ces travaux en toute sécurité, est-ce que j’ai l’équipement nécessaire à disposition ?
  • Dois-je confier ces travaux à un entrepreneur qui les exécutera en professionnel ?

Pour celles et ceux qui doutent de leurs capacités, il est conseillé de choisir la seconde voie ou de suivre une formation appropriée. www.coursbucherons.ch

Un élément important de cette nouvelle campagne est la plate-forme Internet www.coursbucherons.ch. Nous y trouvons les différents cours bûcherons. Celui qui recherche un cours peut directement s’y inscrire par internet. Chaque cours est présenté de façon claire. Un moteur de recherche aide à trouver le cours adéquat. Avec un petit test, on peut également définir le cours qui nous est nécessaire.
Pôles de formation
Pour les cours de bûcheronnage, on peut directement souscrire à l’offre des pôles de formation - les cours sont décrits sur www.coursbucherons.ch. Les pôles de formation peuvent choisir le cours qu’ils veulent offrir. L’offre s’oriente en fonction de la demande.
Les avantages des exploitations pilotes:

  • Un interlocuteur concret.
  • L’utilisation d’une infrastructure existante. 
  • Des possibilités de cours individuels. 
  • Des coupes de bois à disposition.
  • L’organisation du cours est simplifiée. 

 

En ce moment, des exploitations pilotes sont disponibles dans toute la suisse.

La formation minimale en sécurité
La personne qui travaille en forêt a besoin de connaissances minimales sur les dangers et sur la façon sûre de travailler. Cette connaissance est acquise dans un cours ou en collaborant avec des employés compétents. Si à l’avenir une qualification est nécessaire, on doit être en mesure de justifier les compétences nécessaires. Dans différents cantons, il existe déjà une obligation. Ces cantons demandent un cours de 5 à 10 jours.
En règle générale, une formation de 14 jours est désormais nécessaire. Ce cours est composé de trois parties: un cours de base de cinq jours, un cours de perfectionnement de cinq jours et un cours de débardage de quatre jours. Celui qui réussit cette formation minimale avec succès reçoit un certificat et peut faire du bûcheronnage contre rémunération, ce qui signifie qu’il peut vendre le bois qu’il a abattu. La personne qui confie les travaux de débardage à des tiers n’a pas besoin du cours correspondant. Comme le bûcheronnage dans les forêts agricoles est pratiqué avec des treuils, le cours de débardage doit, par conséquent, être effectué.

Equipement personnel
Celui qui travaille en forêt nécessite un équipement de protection individuelle (EPI) qui doit être en tout temps complet:

  • Casque avec protège-ouïe et protection du visage.
  • Veste de travail de couleur vive
  • Gants de travail. 
  • Pantalons de sécurité avec protection anticoupure. 
  • Chaussure ou botte forestière.

 

Les équipements de protection individuelle ont été beaucoup améliorés ces dernières années, en particulier le confort est plus élevé. Les EPI protègent seulement s’ils sont encore entiers et pas trop usés. A côté des équipements de protection individuelle, l’équipement technique doit être correct. Il doit être sûr et adéquat.