Arbres à cardan
Comme l’arbre à cardan est soumis à des contraintes mécaniques lors de l’accouplement et du  désaccouplement, ainsi que pendant le fonctionnement de la machine, la disposition des limiteurs de couple, des articulations grand angle et des dispositifs de protection est primordiale. Pour éviter les accidents avec les arbres à cardan, les dispositifs d’accouplement, les cardans et l’arbre luimême doivent être intégralement protégés de tout contact.
Cette exigence n’est réalisée qu’avec l’équipement suivant:

  • Visière de protection encadrant la prise de force du tracteur (visière selon ISO 500 ou équivalent).
  • Cône protecteur pour le cardan côté tracteur.
  • Tube protecteur coulissant.
  • Cône protecteur pour le cardan côté machine.
  • Bol protecteur côté machine.
  • Chaînettes empêchant la rotation des tubes de protection.
  • Dispositif de maintien de l’arbre de transmission côté machine.


Contrôler lors de l’achat ou avant la première utilisation que les différentes protections ne risquent pas d’être endommagées, même dans les situations extrêmes. Les chaînettes empêchant la rotation des protections doivent être accrochées de façon à ce que l’arbre de transmission dispose d’une liberté de mouvement suffisante.
Lorsqu’il est découplé, l’arbre de transmission doit être placé dans le support prévu à cet effet. Les chaînettes anti-rotation ne doivent pas être utilisées à cet effet. On peut également utiliser d’anciennes courroies comme support. Les arbres de transmission et les protections de bonne qualité ont une durée de vie sensiblement plus longue lorsqu’ils sont bien entretenus. On ne peut pas toujours éviter les dégâts aux protections d’arbres à cardan, c’est pourquoi leur remise en état est un devoir permanent.

3 2 2 Gelenkwellenschutz F

Transmissions par chaînes et par engrenages
Les transmissions par chaînes et par engrenages doivent être protégées de tous les côtés contre tout accès, car ils peuvent p.ex. happer un morceau de tissu en toutes circonstances. Il faut prévoir une ouverture adaptée pour le graissage. Pour les longues chaînes à vitesses lentes (fond mouvant) au moins les points de tangence doivent être protégés.

Transmissions à courroies plates et trapézoïdales
Fondamentalement, les transmissions à courroies plates et trapézoïdales doivent être entièrement protégées. Pour les machines stationnaires, cette exigence peut toujours être remplie. Une protection des points de tangence suffit pour les points situés hors de portée. De bonnes protections pour les transmissions à chaînes, à engrenages et à courroies protègent également de la poussière et des corps étrangers. Si elle entraîne également d’autres parties dangereuses (p.ex. un arbre saillant avec une clavette), ces dernières doivent être protégées.
Les roues à rayons et les pièces de transmission similaires doivent également être protégées. Les pièces de fixation des protections doivent résister aux sollicitations (vibrations, etc.) et doivent être contrôlées régulièrement.