Dans l’agriculture, plus de la moitié des accidents mortels d’enfants sont causés par des véhicules ou des machines. Les enfants sont presque tous fascinés et attirés par les véhicules et les machines agricoles. Mais ils ne se rendent en général pas compte des dangers qu’ils comportent. Il suffit souvent d’un instant d’inattention – de l’enfant ou du conducteur, pour que l’accident survienne.

Dangers spécifiques pour les enfants

Conséquences

Solutions, mesures à prendre

Enfants passagers

ils prennent place sur un véhicule, un outil porté ou une remorque agricole qui ne comporte pas de siège pour enfant.

chute,

écrasement,

happement,

blessures graves, voire mortelles

les enfants doivent être transportés uniquement dans un siège pour en-fants, y compris dans une cabine fermée,

ils ne doivent pas pouvoir en tomber (ceinture !)

ils restent longtemps sur le tracteur

dommages à la colonne vertébrale

dégâts à l’ouïe

siège pour enfant avec suspension,

limiter la durée, seulement sur des trajets sans cahot,

en tout cas pas avant 3 ans !

porter un protège-ouïe

Enfants dans la zone de circulation d’un véhicule ou d’un convoi

ils jouent dans la zone de travail

ils ne sont pas attentifs au trajet du convoi

le conducteur ne les voit pas (angle mort, concen-tration sur d’autres pro-blèmes)

écrasement

blessures graves, voire mortelles

les zones de jeu sont séparées des zones de circulation et de travail,

les enfants ne se tiennent pas dans les zones de circulation et de travail,

ils sont régulièrement informés des dangers en la matière,

ils n’approchent jamais un véhicule par l’arrière, ils approchent seulementles véhicules à l’arrêt,

les véhicules et machines sont mis enmouvement uniquement lorsque les enfants sont sous contrôle visuel,

les véhicules sont munis de rétrovi-seurs fonctionnels, de caméra de recul,

une personne aide pour les manoeuvres délicates

Enfants au volant

ils « conduisent » le tracteur, à l’arrêt ou à vitesse très réduite

écrasement d’autres personnes,

blessures graves, voire mor-telles

tant qu’il n’est pas capable de maîtriser intellectuellement et physiquement le véhicule, l’enfant ne doit pas « conduire » seul le véhicule, même aux champs

arrêt de sécuritéTMsur tous les véhicules à l’arrêt

Machines stationnaires

les machines stationnaires ne sont pas munies de protections spécifiques aux enfants

elles peuvent se mettre en marche automatiquement (télécommande, sonde, etc.)

 

écrasement,

happement,

heurt,

pincement,

broyage,

enroulement,

cisaillement

toutes les machines sont munies de toutes leurs protections

les machines stationnaires sont suffisamment protégées pour que les enfants ne soient pas mis en danger (brasseur au tracteur, séchage en grange, traite au pâturage, doseur-démêleur, etc.)

ne jamais laisser fonctionner une machine (stationnaire ou pas) sans surveillance, si des enfants peuvent être mis en danger.


En conclusion :
« dans la pratique », les parents ou les proches tolèrent trop souvent des situations à risques pour les enfants, car « il n’est jamais rien arrivé » (heureusement !) et « on a tous fait comme ça »... Mais ce « jamais rien », qui me conforte dans mes fausses certitudes et qui me donne une confiance trompeuse, n’est pas une garantie pour l’avenir! Autrement formulé: les accidents, ce n’est pas que pour les autres. Ca peut m’arriver à moi aussi, ou à mes proches. Quand l’événement tragique est survenu, il n’est malheureusement pas possible de revenir en arrière.
Pour éviter au mieux les accidents d’enfants avec les véhicules et les machines à la ferme, tenir compte des propositions du tableau ci-dessus !