Les chariots de travail sont des véhicules spéciaux motorisés, par exemple: moissonneuse-batteuse, pulvérisateur, récolteuse de betteraves et autres machines de récolte (art. 13 OETV). Ils ne peuvent transporter sur la route que des outils et des carburants, mais non le matériel récolté.

Sur la route et en bifurquant, les chariots de travail à roues arrière directrices se déportent beaucoup. Les agriculteurs doivent être avertis de ce danger et les personnes non autorisées éloignées!
Il faut disposer de rétroviseurs adéquats car la visibilité vers l’arrière s’avère très souvent mauvaise.

Largeur
Les chariots de travail jusqu’à 3,5 m sont autorisés sur la route, moyennant une autorisation spéciale. Le dispositif de coupe des moissonneuses-batteuses dont la largeur dépasse 3,5 m doit être démonté et transporté en long sur des remorques appropriées (art. 27 OETV).

VTS 319876 02digi y11 v00 klRécolteuse agricole munie de pneumatiques larges
(art. 95 OETV)
La charge maximale par essieu pour les récolteuses agricoles munies de pneumatiques larges (art. 27, al. 1bis OETV) a été portée de 11,50 tonnes à 14 tonnes.

Signalisation
Comme les chariots de travail se trouvent souvent en route l’automne, de nuit et dans le brouillard, une signalisation correcte revêt une grande importance. Il s’agit de marquer la largeur au moyen de signalisation noir/jaune ou rouge/blanc et de couvrir les parties présentant des risques. Les travaux nocturnes s’avérant fréquents, on montera à l’arrière un feu combiné pour la marche arrière et le travail.

VTS 319907 02digi y11 v00 klMélangeuses et pulvérisateurs
(art. 164 OETV)
Ces véhicules sont considérés comme des chariots de travail et ne doivent circuler sur la voie publique que vides. Ils peuvent circuler en charge sur la voie publique seulement s’ils peuvent être immatriculés en tant que chariots à moteurs agricoles.
Pour cela, ils devaient être équipés d’une cabine de sécurité testée OCDE. Dès le 1er mai 2012, le constructeur ou un organe de contrôle agréé peut attester qu’une structure de protection OCDE n’amènerait pas plus de sécurité en raison de leur carrosserie particulière. Ceci n’est valable que pour les véhicules d’une largeur jusqu’à 2,55 m et ne peut pas être appliqué aux véhicules plus larges.