Permis de conduire
Le permis de conduire catégorie G autorise à conduire les véhicules agricoles à moteur jusqu’à 30 km/h. Qui effectue en plus le cours de conduite «G40», se voit apposer la mention «G40» dans le permis de conduire, comme complément de la catégorie G. Ceci donne le droit de conduire des tracteurs agricoles jusqu’à 40 km/h ainsi que des véhicules agricoles spéciaux.
Le permis de conduire cat. F est nécessaire pour conduire des véhicules agricoles spéciaux, ainsi que des chariots à moteurs et des tracteurs industriels pour des courses à caractère industriel (art. 3 OAC). Selon l’art. 24 & 71 OAC, les conducteurs de véhicules agricoles à moteurs ne sont pas tenus de prendre le permis de circulation du véhicule ni leur permis de conduire pour les trajets entre la ferme, les champs et la forêt.

Maîtrise du véhicule
(Art. 31 und 32 LCR)
Le conducteur doit toujours maîtriser son véhicule de façon à pouvoir se conformer au devoir de prudence. Les personnes en état d’ébriété, trop fatiguées ou incapables de conduire ne doivent en aucun cas prendre le volant d’un véhicule.
Le conducteur doit veiller à ne pas être gêné par ses passagers, la charge ou d’une quelconque autre manière. La vitesse doit toujours être adaptée aux circonstances, c’est-à-dire aux particularités du véhicule ou de la charge, ainsi qu’aux conditions de la route, du trafic et de la visibilité.

AIcool
(Art. 2 OCR)
«Qui conduit ne boit pas – qui boit ne conduit pas»
Cette règle vaut également pour les conducteurs de véhicules agricoles, comme le taux d'alcoolémie de 0,5‰. L'alcool et les drogues amoindrissent les facultés visuelles et réactionnelles. Ils encouragent un comportement téméraire. Les dangers ne sont plus perçus. La combinaison alcool & drogues est particulièrement dangereuse.
Les renversements de tracteurs dans les talus bordant les routes sont souvent dues à un excès d’alcool. Presque la moitié des retraits de permis sont liés à l’alcool, environ 200 conducteurs de véhicules agricoles sont concernés chaque année.