Les outils portés sur les véhicules agricoles sont autorisés jusqu’à une largeur de 3,5 m (art. 27, al. 2 OETV). En circulant avec des outils portés sur la route, il faut veiller au porte-à-faux en bifurquant. Cela met en danger les autres usagers de la route. C’est pourquoi il ne faut pas tourner trop brusquement et veiller particulièrement aux piétons, cyclistes et motocyclistes.
Il est interdit de prendre place sur un outil porté lors de trajets routiers. Pour que la capacité directionnelle du tracteur soit maintenue, le poids sur l’axe avant doit correspondre à 20% au moins du poids de service (tracteur + outil porté, art. 73 OCR). Les pointes, les couteaux et les coins dangereux et protubérants sont à couvrir (art. 67 OETV).

Eclairage et marquage
(Art. 58, OCR, Art. 68 OETV)
Les outils portés doivent toujours être équipés de catadioptres ronds ou quadrangulaires blancs à l’avant, rouges à l’arrière. Les parties de l’outil dépassant le tracteur latéralement de plus de 15 cm doivent disposer de bandes ou de panneaux noir/jaune ou rouge/blanc visibles de l’arrière et de l’avant.
Lorsque les feux ou les clignotants du tracteur se trouvent masqués, l’outil porté doit être muni d’un  dispositif de remplacement. Cela vaut particulièrement pour les semoirs, les épandeurs à engrais, les pulvérisateurs portés, etc. En ne relevant pas complètement l’outil porté, il est possible d’éviter de masquer les feux et clignotants du tracteur (ex: pirouette, épandeur à engrais, benne portée, etc.). Les feux arrière et clignotants peuvent être placés à 190 cm, exceptionnellement à 210 cm au-dessus du sol.
C’est pourquoi, il est possible d’utiliser des feux arrière et clignotants à la place de feux de gabarit. Lorsque l’outil porté dépasse les feux du tracteur latéralement de plus de 40 cm, il s’agit de poser des feux de gabarit, de nuit et lorsque les conditions de visibilité l’exigent. Ils doivent être blancs à l’avant et rouges à l’arrière. Lorsque le porte-à-faux dépasse l’arrière du tracteur de plus de 1 m, il faut le munir d’une pyramide. De nuit et par mauvaise visibilité, il s’agit en outre de l’équiper d’un feu  rouge.
Les constructeurs devraient peindre les outils portés de couleurs vives. Les toiles de protection des faucheuses rotatives, andaineurs à toupie, etc., doivent donc être jaunes et non grises. De telles mesures permettent d’améliorer sensiblement la visibilité des outils portés dans le trafic.

Longueur, porte-à-faux avant et arrière
(Art. 164 OETV, Art. 65 et 73 OCR)
La longueur d'une remorque sans chargement ou d'un véhicule à moteur avec accessoires peut atteindre 12 m au maximum. Le porte-à-faux (partie du véhicule ou outil porté) avant des véhicules automobiles agricoles ainsi que des tracteurs industriels utilisés pour des courses agricoles peut atteindre 4 m au plus, mesuré depuis le centre du volant. Les cas spéciaux nécessitent une autorisation du Service cantonal des automobiles.

3 1 10 Fahrzeuglaenge

Rétroviseurs pour vision latérale
(Art. 112 OETV)
Les véhicules ayant des parties ou des outils de travail supplémentaires dépassant vers l'avant de plus de 3m, mesurés depuis le milieu du volant, nécessitent des rétroviseurs à vision latérale. Ils doivent avoir au moins 300 cm2 chacun et être montés le plus en avant possible. Ils sont nécessaires sur presque tous les outils portés avant.