Nous utilisons des cookies. Pour en savoir plus, consultez notre Politique de confidentialité.

Paramètres des cookies

Ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site

Ces cookies améliorent l'expérience de l'utilisateur. Par exemple, en sauvegardant les paramètres linguistiques que vous avez définis. Si vous n'autorisez pas ces cookies, certains de ces services peuvent ne pas fonctionner correctement.

Ce site web peut proposer des contenus ou des fonctionnalités fournis par des tiers sous leur propre responsabilité. Ces tiers peuvent installer leurs propres cookies, par exemple pour suivre l'activité des utilisateurs ou pour personnaliser et optimiser leurs offres. Ceux-ci peuvent inclure, sans s'y limiter, les cookies suivants :
_ga (Google Analytics)
_gid (Google Analytics)
_gat_gtag_UA_116310506_3 (Google Analytics)
NID (Google Maps)

Continuer les achats
Il n'y a aucun produit dans le panier.
06.07.2021

Article professionnel Expiration de la période transitoire pour la formation aux travaux forestiers 06.07.2021

Une grande partie des propriétaires de forêts privées sont des agriculteurs. Par conséquent, la forêt peut également constituer une branche d'activité importante pour de nombreuses exploitations agricoles. Cependant, le travail forestier est une activité extrêmement dangereuse. Les travaux de récolte du bois, en particulier, comportent de nombreux risques, et cette situation est encore aggravée par la proportion croissante de bois secs sur pied dans nos forêts. Si les travaux forestiers sont effectués avec des apprentis et/ou des employés pour le compte de tiers, les exigences de formation de l'art. 21a de la loi sur les forêts et la directive CFST 2134 "Travaux forestiers" doivent être respectées.