Nous utilisons des cookies. Pour en savoir plus, consultez notre Politique de confidentialité.

Paramètres des cookies

Ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site

Ces cookies améliorent l'expérience de l'utilisateur. Par exemple, en sauvegardant les paramètres linguistiques que vous avez définis. Si vous n'autorisez pas ces cookies, certains de ces services peuvent ne pas fonctionner correctement.

Ce site web peut proposer des contenus ou des fonctionnalités fournis par des tiers sous leur propre responsabilité. Ces tiers peuvent installer leurs propres cookies, par exemple pour suivre l'activité des utilisateurs ou pour personnaliser et optimiser leurs offres. Ceux-ci peuvent inclure, sans s'y limiter, les cookies suivants :
_ga (Google Analytics)
_gid (Google Analytics)
_gat_gtag_UA_116310506_3 (Google Analytics)
NID (Google Maps)

Continuer les achats
Il n'y a aucun produit dans le panier.

Protection des troupeaux

Le retour des grands prédateurs dans notre paysage culturel est un défi majeur pour l'agriculture suisse.  Le principe même de l'utilisation de chiens de protection des troupeaux (CPT) implique qu'ils travaillent de manière autonome avec le bétail, y compris en l'absence du propriétaire.

Si l'agriculture doit faire de gros efforts dans l'élevage canin et l'utilisation des chiens, elle a aussi besoin de compréhension et de tolérance pour le travail des chiens de troupeaux de la part des promeneurs, des sportifs, des chasseurs, des autorités, etc. Dans tout conflit, il y a toujours au moins deux parties. Un comportement inadéquat d'un sportif en ballade en présence d'un chien de protection peut par exemple entraîner un accident, même si le chien a été socialisé de la meilleure façon possible.

Dans le cadre du programme national de protection des troupeaux, le SPAA évalue les exploitations de base et les alpages dans le cadre d'un mandat de prestations de l'OFEV en matière de gestion efficace des conflits par rapport à l’utilisation de chiens de protection officiels. A cette fin et à la demande d'AGRIDEA, nos spécialistes établissent un rapport d'expertise sur « la prévention des accidents et la gestion des conflits avec les chiens de protection ». Cette expertise détermine si la garde et l'utilisation des chiens de protection officiels est possible ou non du point de vue du SPAA et, dans l'affirmative, décrit les mesures qui doivent être prises pour prévenir les accidents et les conflits.


Liens en matière de protection de troupeaux :
Guide & check-list chiens de protection
Unité spécialisée la protection des troupeaux
Aide à l’exécution sur la protection des troupeaux OFEV