Nous utilisons des cookies. Pour en savoir plus, consultez notre Politique de confidentialité.

Paramètres des cookies

Ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site

Ces cookies améliorent l'expérience de l'utilisateur. Par exemple, en sauvegardant les paramètres linguistiques que vous avez définis. Si vous n'autorisez pas ces cookies, certains de ces services peuvent ne pas fonctionner correctement.

Ce site web peut proposer des contenus ou des fonctionnalités fournis par des tiers sous leur propre responsabilité. Ces tiers peuvent installer leurs propres cookies, par exemple pour suivre l'activité des utilisateurs ou pour personnaliser et optimiser leurs offres. Ceux-ci peuvent inclure, sans s'y limiter, les cookies suivants :
_ga (Google Analytics)
_gid (Google Analytics)
_gat_gtag_UA_116310506_3 (Google Analytics)
NID (Google Maps)

Continuer les achats
Il n'y a aucun produit dans le panier.

Sécurisation du chargement

Généralités en matière de chargement
Veillez à ne pas surcharger les véhicules et les remorques. La charge doit être positionnée de manière à ne pas mettre en danger ou gêner qui que ce soit et à ne pas pouvoir tomber. Les charges en surplomb doivent être marquées de manière visible de jour comme de nuit. Si la signalisation est cachée, des dispositifs de remplacement appropriés doivent être installés. Il est interdit de transporter des personnes sur des charges hautes (p. ex. char de foin). Si la charge dépasse le véhicule ou la remorque de plus de 1 m vers l'arrière, il faut la signaler correctement. Mesuré à partir du centre de l'essieu arrière de la remorque, le porte-à-faux de la charge ne doit pas dépasser 5 mètres. La charge doit être répartie uniformément sur le pont de chargement. Le poids sur le timon ne doit pas dépasser 40 % (max. 3 t) du poids effectif de la remorque. Le poids sur l'essieu avant du tracteur doit être d'au moins 20 % du poids effectif de ce dernier, même en présence de remorques lourdes.

Sécurisation de la charge
Le poids d'une charge, aussi lourde soit-elle, n'est pas suffisant pour la maintenir en place. En fait, l'énergie générée lorsqu’une charge commence à bouger augmente en relation avec le poids de la charge et la vitesse. Les inégalités de la route font vibrer le véhicule. Une charge ne doit pas se déplacer, par exemple dans les virages ou les carrefours. La sécurisation du chargement est basée sur des « conditions normales de roulage ». Cela comprend également les freinages brusques, les manœuvres d'évitement brusques, les routes en mauvais état ainsi que la combinaison de ces éléments. La charge doit être sécurisée soit par la « forme » du véhicule (parois, ranchets), soit par arrimage. avec des sangles ou des chaînes.

Structure et équipement
La structure et l'équipement doivent pouvoir résister aux charges générées par la cargaison.

  • Les sangles d’arrimage doivent être adaptées au poids de la charge.
  • Les parois frontales et latérales doivent avoir des dimensions suffisantes.
  • Le véhicule doit disposer de points d'ancrage stables et en nombre suffisant selon la norme EN 12640.
  • Les parois doivent être sécurisées contre une ouverture involontaire.


Des palettes, du bois équarri et des coins peuvent être utilisés pour soutenir l'arrimage du chargement. Les filets ou les bâches sont utiles lors du transport de marchandises en vrac. Les tapis antiglisse augmentent le coefficient de frottement et devraient être utilisés plus fréquemment. Le pont de chargement doit être suffisamment solide pour supporter le poids total de la charge. A l'avant, 80 % du poids de la charge (sur le côté et à l'arrière 50 %) doivent être arrimés à l'aide de sangles d'arrimage ou limités par la paroi. La charge doit également être fixée de telle sorte qu'elle reste fermement sur le pont de chargement.

Offre de cours en relation :

  • Cours Arrimage de charges OACP

Nous vous soumettons volontiers une offre individuelle en fonction de vos besoins. N'hésitez pas à nous contacter.