Principaux dangers par classes d'âge et mesures de prévention
Dans une ferme, la place de jeux est souvent la même que la place de travail des parents. Ceci comporte des avantages, mais également des inconvénients. Par leur en-thousiasme, leur vivacité, leur ouverture d'esprit et leur sens de l'observation, les en-fants ne cessent de nous surprendre.
Malheureusement, ces facultés peuvent se transformer en danger mortel, car il suffit de quelques instants d'inattention, d'une visibilité réduite, pour que le drame sur-vienne. Chaque année, nous devons déplorer un grand nombre de tragédies graves, voire mortelles qui impliquent de jeunes enfants.
En 10 ans, le SPAA a enregistré 91 accidents mortels d’enfants en lien avec l’agriculture, soit 10 enfants par année décédés dans des situations dramatiques. Comparativement à leurs camarades, les enfants dans l'agriculture ont 2 fois plus d'accidents. Plus de la moitié des décès sont dus à des écrasements ou liés à des enfants passagers de véhicules.

Dangers par classes d'âge

Enfants de 0 à 3 ans
Développement
Durant les premiers mois de la vie, l’activité du nourrisson est essentiellement buc-cale. Non seulement sa bouche lui permet de se nourrir, mais elle est aussi son prin-cipal instrument de découverte. Peu à peu, la coordination main/bouche va se déve-lopper. Les actions conscientes s’élaborent (il ne suce plus son pouce par hasard, mais volontairement).

Entre 8 et 12 mois, l’enfant acquiert la «permanence de l’objet»; autrement dit, lors-que quelqu’un ou un objet disparaît, ce dernier ne cesse pas pour autant d’exister et l’enfant va tenter de le retrouver.
A cette période s’ébauche également la passionnante relation de cause à effet: l’enfant perçoit les conséquences de ses actes et les répète inlassablement. L’enfant prend petit à petit confiance en ses possibilités et applique des moyens connus aux situations nouvelles.
Le langage se perfectionne: entre 2 et 3 ans, le vocabulaire passe de 100-200 mots à plus de 1000 mots.
En principe, entre 18 et 24 mois, l'enfant craint les choses trop nouvelles et peine à choisir entre deux alternatives. Il commence à s'opposer et à être autoritaire. Le sen-timent du Moi et de ses besoins est très aigu.

Dangers
Pour rechercher en quoi l'objet est nouveau, le jeune enfant va utiliser les instru-ments qu'il connaît le mieux, soit la bouche et les mains, d’où un grand risque d'obs-truction des voies aériennes supérieures par des objets et d'intoxication par divers produits (médicaments, engrais, phytosanitaire, etc.). C'est également l'âge de l'ap-prentissage de la marche. La tête de l'enfant étant proportionnellement plus grande et plus lourde que celle de l'adulte, le centre de gravité est plus élevé, d’où un risque accru de chute.

Moyens de prévention
Les objets de petites dimensions (pièces de monnaie, cacahuètes, etc.) doivent être rangés de manière à ne pouvoir être atteints ni directement, ni indirectement par les enfants.
Les jouets et autres objets ne devraient pas présenter de petites parties facilement démontables.
Tous les produits chimiques et de nettoyage ainsi que leurs accessoires doivent être stockés soigneusement, hors de portée des enfants, au minimum à 1,60 m de haut.
Les escaliers et les autres accès en hauteur doivent avoir des protections suffisan-tes; les mains-courantes doivent être adaptées aux enfants. La distance entre les barreaux verticaux d’une balustrade doit être de 10 à 12 cm au maximum.

Enfants de 3 à 6 ans
Développement
L'enfant n'a pas encore la maîtrise motrice de l'adulte, mais a déjà acquis la tonicité musculaire, des automatismes, la locomotion et la préhension. Il peut créer ou re-créer des mouvements. Quand l'enfant joue avec le tracteur, il imite des actes ayant une signification sociale (jeux de fiction). A 3 ans, les enfants interrompent leurs jeux fréquemment, changeant constamment d'activité. L'enfant a horreur de l'immobilité imposée, il éprouve du plaisir à se dépenser physiquement et devient de plus en plus persévérant.

Dangers
Ce sont tous les dangers de la ferme et du ménage, les chutes, les machines et les tracteurs. Les animaux sont aussi très intéressants et attirent les jeunes enfants. Ces derniers ont à leur portée tous les moyens d'exploration mais ne peuvent identifier des situations dangereuses. De plus, ils ont un sentiment d'immortalité et de puis-sance. Cependant, le manque d'expérience ne permet pas à l'enfant de réagir comme l’adulte, dont il veut pourtant imiter les comportements.

Moyens de prévention
Il faut utiliser les canaux d'apprentissage de l'enfant, l'une des meilleures méthodes étant de «montrer l'exemple». La répétition de consignes simples, quasi «rituelles», au moment où se déroule l’action, peut également porter ses fruits (comme p. ex. regarder à gauche puis à droite avant de traverser la route) et induire de bons automatismes. Comme les en-fants ont un grand besoin de bouger et que l'espace de la ferme n'est pas suffisam-ment sûr, le meilleur moyen reste de prévoir une place de jeux sécurisée.