Entrer dans un parc

wandern mukutafelEn règle générale, en plaine, les pâturages ne devraient pas être accessibles aux promeneurs puisqu’il existe toujours une possibilité de dévier le pâturage par un chemin. Il en est tout autre en ce qui concerne les pâturages de montagne. Lorsqu’ils sont traversés par un sentier pédestre, ceux-ci sont en effet au bénéfice d’un droit de passage accordé aux promeneurs.

Les pâturages traversés par un sentier pédestre posent parfois des problèmes comme par exemple lorsque les promeneurs ne referment pas la barrière après leur passage et que les animaux s’échappent ou encore lorsque certaines bêtes se montrent agressives et leur causent des dommages.

Les promeneurs doivent s’apercevoir lorsqu’ils pénètrent dans un secteur réservé aux animaux. Ceci peut être réalisé par l’aménagement de tourniquets, de passages en V ou encore de portes battantes. De tels aménagements facilitent le passage des promeneurs, tout en garantissant une fermeture optimale de la clôture. Plus une clôture est difficilement franchissable pour les promeneurs, plus elle risquera d’être endommagée. L’installation de clôtures le long des chemins pédestres présente de grands avantages puisque cela évite aux promeneurs de pénétrer dans le parc.
En présence d’un taureau dans le troupeau, on veillera à rendre les tiers attentifs par un panneau « Attention taureau, accès interdit ». De cette manière, ceux-ci seront dissuadés de pénétrer dans le parc. En ce qui concerne les vaches allaitantes, il est important de mettre en garde les touristes afin qu’ils gardent leurs distances de manière à éviter toute réaction agressive de la part des animaux. Des panneaux de mise en garde sont disponibles auprès du SPAA.